Christ Bannière des Nations Christ Bannière des Nations

Vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde !

 

 

 

Mes bien- aimés, permettez- moi d'introduire l'exhortation de ce jour par ce témoignage :

Questions : A quoi sert le sel ? Puisque le chrétien doit être le sel de la terre. Il y eut un grand silence. Chacun réfléchissait. Tout d'un coup, on entendit une petite voix, celle d'une fillette que sa maman avait amenée avec elle dans ce cours biblique :

Oh, moi je sais ! Le sel, ça sert à donner soif !

Il y eut quelques rires, mais l'enseignant ramena le sérieux en déclarant :

Cette fillette a raison. C'est bien une action du sel à laquelle on ne pense pas toujours, et il ajouta :

Nous sommes entourés d'âmes qui n'ont pas soif des réalités spirituelles.

 

En effet, le témoignage des chrétiens, à travers surtout la vie qu'ils mènent doit créer dans les cœurs vides, la soif de la parole de Dieu. Il est bien vrai que le chrétien est le sel de la terre, et la lumière du monde ; références que nous lisons dans Mathieu 5/13 à 16 et que nous méditerons ce jour avec le Soutien du Saint- Esprit... Si le sel perd sa saveur, et devient fade, avec quoi le salera-t-on ? Il n'est plus bon qu'à être jeté dehors et foulé au pied par les hommes... C'est vous qui êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. On n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison... Que votre lumière brille devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres, et glorifient votre père qui est dans les cieux...

 

Mes bien- aimés, maintenant c'est clair : Plus aucun chrétien ne peut plus se réfugier derrière excuses et subterfuges pour ne pas servir dans la vigne du maître ; car la mission que Jésus confie s'adresse à tous les disciples et non seulement aux cinq ministères !

 

Avez- vous remarqué que pour accomplir cette mission, Jésus s'adresse, non à des païens, non à des incrédules, non à des raisonneurs, mais à des disciples ; et pour ne pas se faire passer pur un donneur de leçon et de morale, il emploie l'indicatif plutôt que l'impératif : Vous êtes le sel de la terre...Vous êtes la lumière du monde....

 

Avez- vous remarqué, comme bien souvent dans toutes ses paraboles Jésus se réfère comme à ses habitudes, du conteste, et utilise les choses ordinaires pour illustrer les réalités spirituelles. Ici il se sert de l'image du sel et de celle de la lumière pour définir la délicate mais combien précieuse et indispensable mission de ses disciples dans le monde. Et par mesure de précaution, il les prévient et les avertit du danger du sel et de la lumière utilisés sans discernement, sans amour et sans sagesse...

 

Le rôle du sel

Comme nous le rappelait la fillette du début de mon message, le sel sert à donner du goût et à savourer les aliments et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle a répondu spontanément que le sel donne soif ! Mais le sel sert aussi à conserver les aliments et empêche et retarde ainsi leur pourrissement, leur décomposition, et leur corruption...

Jésus cadre bien son invitation dans la réalité sociale et sollicite ses disciples par leur présence et par leur témoignage à être des contre- corrosions, des remèdes, des antidotes, des antidépresseurs,  pour notre monde corrompu par le péché et gangrené par toutes espèces de vices, de perversions, de conflits, de terreurs, de luttes tribales, d'injustices, de dictatures, de tyrannies, de guerres, de famines, de misères et de souffrances et donc mûr pour le jugement...

Le sel, en effet donne du goût et de la saveur aux aliments ; s'en priver rend le repas fade et insipide. Et selon Jésus notre monde se porterait un peu mieux si les disciples qu'il interpelle et envoie pour accomplir cette mission de sel de la terre devenaient des exemples en donnant par leur saveur et par leur goût opérés par le Saint- Esprit envie à ceux qu'ils côtoient à se donner à Jésus et à leur tour de servir d'exemples et de maillons pour la chaîne, pour le monde, pour l'église, c'est à dire à l'assemblée et la communauté des croyants...

 

Le rôle de la Lumière

Vous êtes la lumière du monde ! Nous ne saurons assez mesurer la grâce, l'honneur et le privilège que Dieu fait aux disciples qu'il qualifie et indexe comme lui- même et comme son fils : Vous êtes la lumière du monde...Le rôle de la lumière est d'éclairer et de révéler ce que cachent les ténèbres...En effet, 1Jean1/5 déclare : Dieu est lumière...Quant à Jésus dans Jean 8/12, il déclare qu'il est la lumière du monde. Jésus a mis la barre bien haut, et il attend du disciple qu'il qualifie de lumière, qu'il soit à la hauteur et au rendez- vous de ses attentes. Et ces attentes reposent sur la responsabilité, et les exigences liées à la mission qui incombent à ses disciples et qu'il leur a confiée...C'est la raison pour laquelle Jésus déclare au verset 16 : Que votre lumière brille ainsi devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et qu'ils rendent gloire à Dieu...

Quant à Philippiens 2/15 il ajoute : Soyez irréprochables et purs ; des enfants de Dieu irréprochables au milieu d'une génération perverse et corrompue. Pour étayer un peu plus la mission et la responsabilité du disciple Jésus utilise deux allégories : Celle d'une ville bâtie sur une montagne et celle d'une lampe sur un chandelier.

 

La ville bâtie sur une montagne

Cette ville fait allusion à Jérusalem qui est bâtie en hauteur sur la montagne de Morija et qui par évidence se voit de loin. Jésus en se référant à cette image indique au disciple d'être à la hauteur de la mission dont il a la charge et pour cela il doit prendre de la hauteur afin d'être visible, il doit être celui dont on apprécie les paroles et les actes, il doit être en première ligne, il doit être en tête de peleton, afin d'être semblable à une ville bâtie sur une montagne ! Le disciple doit être comme Jérusalem, la cité de Dieu que cherche à s'approprier chacune des trois grandes religions  monothéistes : Judaïsme, christianisme et islamisme...En effet, à écouter Jésus, une ville bâtie sur une montagne ne peut être cachée !

 

Sur le chandelier : Le chandelier est un support sur lequel on pose la lumière, en utilisant cette image Jésus indique au disciple la manière pratique qu'il faut poser et disposer la lumière afin qu'elle puisse éclairer la maison. En effet, à écouter Jésus, une lampe pour bien éclairer toute la maison doit être posée sur le chandelier !

 

Mise en garde : Jésus finit ses recommandations par un avertissement. Il indique au disciple qu'un ''petit renard'' peut empêcher sa lumière de briller ; et à ce propos il fait allusion au boisseau : Récipient domestique dont on se servait pour mesurer les matières sèches.

En se servant de cette image, Jésus prévient le disciple que quelque chose pourrait masquer sa lampe allumée et empêcherait la lumière d'éclairer toute la maison.

A ce propos I Jean 2/15 à 16 évoque quelques pièges : N'aimez pas le monde, ni rien de ce qui appartient au monde. Si quelqu'un aime le monde, il ne possède pas en lui d'amour pour le Père. Tout ce qui appartient au monde les mauvais désirs de la nature humaine, le désir de posséder ce que l'on voit et l'orgueil suscité par les biens terrestres, tout cela vient non du Père, mais du monde.

 

Nous pouvons lire également dans Apocalypse 2/4 à 5 :

Mais j'ai un reproche à te faire : Tu ne m'aimes plus comme au commencement. De quelle hauteur es- tu tombé ? Prends en conscience, change d'attitude et agis comme tu l'as fait au commencement. Si tu refuses de changer, je viendrai à toi et j'enlèverai ta lampe de sa place...

 

Conclusion :

On ne reécrit pas l'histoire !  C'est la raison pour laquelle Jésus désire que chaque disciple inscrive son histoire dans l'espace et dans le temps comme lui l'a fait et pour cela il confie à chacun la mission d'être le sel de la terre et la lumière du monde...Mais il nous appelle aussi à la vigilance et à notre dépendance au Saint- Esprit...

Questions : Voulez- vous accomplir la mission que Jésus vous confie ?

Questions : Voulez- vous être le sel de la terre ?

Questions : Voulez- vous être la lumière du monde ?

Questions : Acceptez- vous de veiller sur la saveur de votre sel ?

Acceptez- vous d'être semblable à une ville bâtie sur une montagne ?

Questions : Acceptez-vous que votre lampe soit posée sur le chandelier ? Acceptez- vous d'éclairer une moitié de la maison ou toute la maison?

Questions : Acceptez- vous d'éloigner de vous tous les '' petits renards '' et de résister à tous les boisseaux que l'ennemi tentera de vous envoyer pour cacher votre lumière ?

 

Pour Jésus, tout disciple digne de ce nom, tout disciple qui se respecte est en mission et est mandaté... Alors que le Saint- Esprit l'aide à assumer sa mission il doit veiller par sa vigilance à éviter les écueils de la vie que sont les pièges et les tentations que Satan tentera de placer sur son chemin et pour cela il doit puiser sa force et sa puissance en se mettant chaque jour à la disposition du Saint- Esprit...Il doit être un sacrifice vivant et chaque jour se tenir devant le trône de Dieu et intercéder pour sa famille, pour l'église et pour le monde...

 

Conseils : Faites tout pour mériter la grâce, l'honneur et la considération que Jésus vous a faits en faisant de vous le sel de la terre et la lumière du monde...D'une part, veillez en tant que sel de la terre à ne pas être foulé au pied parce que vous aurez perdu votre salinité...Car, en effet, comment pourrait- on de nouveau vous rendre salé ?

Et d'autre part, veillez en tant que lumière du monde à briller devant les hommes, afin qu'ils voient le bien que vous faites et qu'ils louent votre père qui est dans les cieux...Amen, amen et amen. Be bless and be rapturable !

 

 

Achat d'un centre d'accueil chrétien pour tous. Lire la suite...

Ce mois-ci, nous prions pour le Rwanda, qui commémore le génocide des Tutsis qui a fait 800.000 morts en trois mois.

S'abonner à la NEWSLETTER

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christ Bannière des Nation- Faty et Philippe Eriollah